Que l’on soit étudiant ou actif, la rentrée s’accompagne souvent de son lot de stress. Fini la détente et le relâchement bienvenus des vacances. Un autre rythme s’impose, ponctué d’impératifs et autres obligations, comme de nouveautés qui peuvent parfois sembler effrayantes. Un phénomène constaté chaque année dans le milieu médical, que les psychiatres et psychologues appellent le blues du mois d’août. Une sorte de « spleen du dimanche soir », dont la particularité est de s’installer durant un bon mois sous le signe d’un moral en berne, voire d’une dépression, du stress et de l’anxiété à l’idée de reprendre le travail et de voir les mois d’automne et d’hiver se profiler. L’équipe d’Espace mom® vous livre des conseils pour gérer au mieux cette période souvent perturbante. 

Apprendre à lâcher prise

On ne le dira jamais assez, l’apprentissage du lâcher-prise permet d’appréhender les situations de vie avec plus de détachement et de sérénité. Il nous invite à accepter les changements et à s’y adapter, dissipant les peurs et les angoisses. Loin d’engendrer la passivité, sa pratique nous permet de voir les problèmes qui se posent à nous tels qu’ils sont, nous rendant plus aptes à identifier ce sur quoi nous pouvons agir, de ce sur quoi nous n’avons pas prise. La méditation, la mindfullness, la respiration ventrale, ou encore la cohérence cardiaque sont d’excellentes méthodes pour parvenir à lâcher-prise. La rentrée est une bonne occasion de s’y mettre ! De plus, avec un pendentif mom® autour du cou ou dans une poche, il se présente comme un ami précieux pour travailler sur une parole plus libérée, la levée des blocages émotionnels et ainsi aborder les projets de rentrée avec plus d’assurance.

Planifier des moments pour soi

A l’image des rendez-vous et autres obligations que nous planifions dans nos agendas, obligeons-nous à y glisser des moments que nous réservons à nous-mêmes. La rentrée ressemble généralement à une course effrénée où nous n’avons plus une minute à nous. Il est donc important de s’accorder des parenthèses pour souffler sous le signe du plaisir : sortir avec des amis, s’inscrire dans un club de sport, s’offrir un massage, prendre le temps de lire un bon bouquin, profiter de petits moments de relaxation sur le matelas et/ou le coussin énergétiques mom®. Ces pauses plaisir permettent de penser à autre chose qu’à son travail, à ses factures ou à ses obligations familiales. Ressourçantes, elles nous offrent les capacités de les affronter de façon plus sereine ensuite. 

Ranger son habitat

Nombre de psychologues s’accordent à dire que notre habitat est le reflet de notre maison intérieure. Ranger et trier notre maison, c’est donc une façon de mettre de l’ordre dans nos pensées, de faire place nette et le vide dans sa tête. L’énergie environnante, comme l’énergie vitale, circulent alors mieux, nous permettant de nous sentir moins encombrés et plus légers pour aborder les problématiques. Pourquoi ne pas en profiter pour réaménager son home sweet home en prévision de septembre ? Réorganiser son intérieur peut aussi être source d’apaisement chez certaines personnes. C’est ce que prône (entre autres) la méthode Kaizen, cette technique japonaise qui vise à s’améliorer durablement et en douceur. Se sentir bien chez soi entouré d’ondes scalaires avec le correcteur d’environnement et/ou le correcteur de réseau électrique mom® constitue également un atout non négligeable lorsqu’il s’agit de gérer une rentrée trépidante.

Se ressourcer au contact de la nature

Rien de mieux que le contact à la nature pour abaisser le stress et faire le plein d’énergie. Nombre d’études démontrent en effet les nombreux bienfaits de cette reliance indispensable de l’homme au milieu naturel. Prendre un bain de forêt est une pratique bien-être inégalable, autant pour le corps que pour l’esprit. Y pratiquer la marche, une invitation à déconnecter du tumulte urbain, à se recentrer et se reconnecter à soi-même. Sans compter les nombreux bénéfices santé qui en découlent : réduction du stress et de l’anxiété, renforcement du système immunitaire, stimulation des hormones du bonheur, générer naturellement des ondes scalaires… La grande tendance restant la pratique de la sylvothérapie, technique originaire du Japon qui consiste à enlacer les arbres pour profiter de leur énergie bienfaisante.