Le vivant

Le vivant, cet émetteur naturel d’ondes scalaires

Bien qu’elles soient indétectables par les instruments de mesure scientifiques actuels, basés sur les seules fréquences électromagnétiques, les ondes scalaires sont partout, tout le temps. Elles trouvent dans ces astres de forme sphérique que sont le soleil et la lune, des antennes particulièrement idéales pour nous bombarder de cette énergie vitale qui nous nourrit depuis la nuit des temps. 50% de nos besoins énergétiques seraient ainsi fournis par cette lumière cosmique invisible qui touche la terre en permanence. A lui seul, le soleil constitue la première source de ce « bruit de fond scalaire » essentiel à toute forme de vie, émettant plus de 60 milliards de neutrinos par centimètre carré et par seconde sur terre ! Les ondes scalaires ne sont cependant pas l’apanage du seul astre solaire : tout être vivant, qu’il soit humain ou issus des règnes animal et végétal, est capable d’émettre et de recevoir ces ondes bienfaisantes, à une tout autre échelle de puissance. Son ADN, en forme spirale ou hélicoïdale, entre parfaitement en résonance avec ces ondes magnétiques de forme identique, lui permettant de capter ou d’émettre naturellement cette énergie source de vie particulièrement pénétrante. Chaque parcelle d’un corps vivant est donc un récepteur ou émetteur à ondes électriques spirales ou ondes scalaires.

Rayonner des ondes scalaires, ça s’apprend !

L'être humain possède donc tout ce qu'il faut pour produire des ondes scalaires de façon naturelle. Reste que nos modes de vie, mais aussi nos formatages éducatifs et sociétaux, nous empêchent la plupart du temps de nous relier à cette énergie vitale qui nous habite et de l’amplifier. La méditation a démontré la possibilité de pouvoir modifier et augmenter celui que l’on dénomme aussi le rayonnement Tesla, du nom du père de l’énergie scalaire, Nicolas Tesla. Lors de l’état méditatif, nous nous efforçons de « regarder passer nos pensées ». Or, la concentration des pensées crée des tensions électromagnétiques dans le cerveau humain. Les ondes scalaires surviennent toujours pendant les processus électromagnétiques et contrôlent les informations entre les cellules du corps. Lorsque le cerveau se met en état modifié de conscience, sa capacité de réception, mais aussi d’émission de ce type d’ondes augmente : les ondes cérébrales sont alors transformées en ondes alpha, voir thêta, permettant de mieux recevoir et de rayonner cette énergie environnementale bienfaisante. D’où la sensation de bien-être et de détente qui en résulte, mais aussi les effets positifs engendrés globalement sur la santé. Sans compter l’élévation de notre fréquence vibratoire, qui nous permet d’attirer à nous des personnes et des situations qui vibrent au même niveau.

L’énergie bienfaisante de la nature

On comprend dès lors l’utilité de s’exercer à atteindre ces états modifiés de conscience pour élever notre rayonnement Tesla. Et par conséquent, en quoi les solutions mom®, en tant que dispositifs générant naturellement des ondes scalaires, s’imposent comme des incontournables dans cette quête à rayonner davantage cette énergie source de vie. S’immerger en milieu naturel reste l’une des façons les plus simples de faire le plein d’énergie bienfaisante, et plus particulièrement encore dans les endroits où les énergies telluriques sont les plus importantes. Si les dispositifs mom® ne sont pas utiles pour lutter contre les pollutions électromagnétiques généralement préservés du rayonnement de ces ondes en milieu naturel, les porter dans ces lieux ressourçants se mariera à merveille avec les effets bénéfiques engendrés par Dame Nature sur notre bien-être.

 

L’équipe d'Espace mom®

 
Laisser un commentaire
Envoyer