L’automne s’est bel et bien installé, et avec lui, des jours plus courts marqués par moins de luminosité. Ces variations lumineuses ne sont pas sans impact sur l’organisme. Humeur, mémoire, sommeil, capacité d’apprentissage… les effets biologiques de la lumière sur notre vitalité sont nombreux. Pénétrant dans notre corps via les cellules de l’œil, reliées au cerveau, elle envoie des messages stimulants ou inhibants à notre horloge biologique interne, dont le siège se situe dans une petite zone cérébrale située près de l’hypothalamus.  Calée sur un cycle de 24 heures, cette horloge biologique donne ainsi le tempo au corps en fonction des indications reçues depuis les signaux lumineux perçus. Lorsque la luminosité est optimale, l’horloge biologique commande, par exemple, la sécrétion d’hormones impliquées dans l’activité physique et cérébrale, alors que lorsqu’elle laisse place à l’obscurité, le cerveau se met à fabriquer des hormones nocturnes, à l’image de la mélatonine, qui induit le sommeil. 

La lumière, grande régulatrice de l’humeur

On comprend dès lors pourquoi le manque de luminosité qui caractérise les périodes automnales et hivernales engendre des modifications conséquentes du rythme de l’organisme. Celui-ci tend en effet à s’accorder naturellement sur celui que lui indique la luminosité. L’idéal serait qu’il puisse se calquer librement sur ce rythme saisonnier, de façon à ne pas être violenté par le fait de devoir s’adapter à un mode de fonctionnement contraire. Mais nos modes de vie ne nous permettent majoritairement pas de nous adapter à cette cadence saisonnière. S’en suivent alors des états de fatigue avérés, un manque de dynamisme, une baisse de notre énergie vitale, voire de moral. La déprime saisonnière, avec ses aversions pour les aliments sucrés et son manque de motivation, voir ses troubles du sommeil, est aussi étroitement liée au manque de luminosité. 

Les solutions mom®, pour un hiver plus lumineux

S’exposer autant que possible aux rayons lumineux, comme faire une cure de vitamine D, la vitamine du soleil, permet de diminuer pour partie les conséquences de ce manque de lumière dans notre nos vies. Les solutions mom®, en tant qu’émettrices d’ondes scalaires, ces ondes naturelles et bénéfiques à tous vivants, s’imposent également comme des solutions à portée de tous pour vivre cette période de façon plus douce. En agissant directement au cœur des cellules, elles permettent d’assimiler plus facilement les différents changements induits par la baisse de luminosité sur les plans physiques et psychiques. Les pendentifs énergétiques mom® agiront ainsi de façon globale sur la vitalité de la personne qui les porte, les ondes scalaires qui en émanent s’accordant à l’unisson avec les processus biophysiques d’information énergétique de son organisme. De plus, ils permettront de booster l’organisme et son immunité, particulièrement sollicitée en ces périodes qui riment souvent avec l’apparition des virus et leur propagation. 

L’équipe d’Espace mom®