Smartphone et ondes électromagnétiques

SMARTPHONES ET ONDES ÉLÉCTROMAGNÉTIQUES, ET S’ILS POUVAIENT ÊTRE UTILISÉS POUR ALIMENTER UN CHAMP VITAL ?

 

LES DÉBATS, LES RECHERCHES, LES EXPERIENCES SUR L’IMPACT DES ONDES MAGNÉTIQUES GÉNÉRÉES PAR NOS SMARTPHONES, S’ILS SE MULTIPLIENT, SONT ENCORE LOIN D’ÊTRE UNANIMES. L’ONDE ELECTROMAGNÉTIQUE EN ELLE-MÊME EST-ELLE NOCIVE POUR LA SANTÉ ? EST-CE UNE QUESTION D’INTENSITÉ, DE CHAMP MAGNÉTIQUE OU DE FRÉQUENCE D’EXPOSITION ?? S’IL RESTE DE NOMBREUSES INTERROGATIONS, IL EXISTE NÉANMOINS UNE CERTITUDE, NOS SMARTPHONES PRODUISENT DES ONDES MAGNÉTIQUES, DONC, UNE FORME D’ENERGIE.

 

LE PRINCIPE DE PRÉCAUTION

 

L’ANFR (l’Agence Nationale de Fréquences) a créé le DAS (Débit d’Absorption Spécifique), c’est-à-dire une unité de mesure des ondes électromagnétiques, déterminant leur conformité à la règlementation européenne. On peut donc imaginer que s’il est nécessaire de règlementer d’une part, et de mesurer d’autre part, pour fixer une norme in fine, c’est bien qu’il persiste des incertitudes, des suspicions, voire des inquiétudes, qui nécessitent d’imposer des règles de protection contre les ondes électromagnétiques.  

Dans ce cadre, c’est donc toujours le principe de précaution qui s’applique. A titre d’exemple, les autorités sanitaires françaises continuent de conseiller de restreindre l’exposition des plus jeunes à l’onde portable et d’en éviter au maximum l’usage par les moins de quinze ans.

 

DES EFFETS NOTABLES

 

Si la dangerosité des ondes électromagnétiques produites par nos Smartphones, reste encore à prouver, pour autant leur existence et leurs effets ne font pas de doute ! Les ondes génèrent une énergie, invisible, inaudible et indolore pour certains, et à l’inverse, difficile à vivre pour d’autres : les électrosensibles. Outre quelques cas d’effet « nocebo » (inverse de l’effet placébo) qui ont été observés, il existe de nombreuses manifestations cliniques, imputables à différents degrés d’électrosensibilité, terme par ailleurs consacré par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Maux de tête, arythmies cardiaques, dérèglements hormonaux ou troubles de la fertilité masculine, certains cas ont fait jurisprudence, mais restent encore marginaux.

Sans parler de maladies graves, il est néanmoins avéré que les smartphones, et à fortiori, les ondes électromagnétiques, ont un impact sur les organismes vivants. De simples expériences basées sur l’exposition de semences aux ondes, ont fait apparaitre des disparités de croissance chez les semences exposées, là où les semences préservées des ondes avaient poussé de manière plus importante et plus homogène.

 

DES EFFETS POTENTIELLEMENT POSITIFS

 

Face à ces doutes et polémiques, certains s’équipent d’un détecteur d’onde électromagnétique, pour savoir où, quand et comment ils sont exposés. Mais il existe surtout un dispositif, loin d’être un appareil contre les ondes électromagnétiques, qui, au contraire, les capte et les potentialise en énergie positive, favorable aux systèmes vivants et qui les alimente en énergie. Ce dispositif contre la pollution électromagnétique se décline sous plusieurs formes (pendentifs, correcteurs de réseau électrique ou d’environnement, matelas thérapeutiques), et a pour vocation de transformer les ondes électromagnétiques nocives, en ondes scalaires positivement chargées en énergie.

 

Tant qu’aucune étude ne viendra acter définitivement les conséquences négatives des ondes électromagnétiques sur la santé, le principe de précaution et tous les systèmes pouvant réduire ou transformer positivement leur impact semblent être les meilleures voies à explorer.

 

 

L’équipe Espace mom

 

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris