Acupuncture, approches énergétiques, réflexologie, étiopathie, hypnose, mais aussi ostéopathie, sophrologie, aromathérapie, phytothérapie, naturopathie et iridologie…. La liste des médecines douces, encore dites naturelles ou complémentaires de santé, ne cesse de croître ces dernières années. Ces approches thérapeutiques, qui s’inscrivent en parallèle de la médecine dite traditionnelle ou allopathique, comptent en effet de plus en plus d’adeptes soucieux de trouver des solutions naturelles à leurs problématiques en matière de bien-être et de santé. Loin de s’opposer à une approche allopathique conventionnelle, elles viennent au contraire la compléter, permettant de concourir à la prévention des pathologies, de favoriser un meilleur état de santé général et de soulager de façon efficace certaines conséquences ou effets secondaires dus à des traitements médicamenteux. Leur grand intérêt réside aussi dans leur ouverture et leur caractère modulable pour apporter les meilleures réponses aux problématiques rencontrées. Il est par exemple courant qu’un énergéticien recourt à des huiles essentielles, ou qu’un ostéopathe vous recommande certaines pratiques de relaxation, en vue de compléter leurs soins. Ils dotent ainsi leurs approches d’une belle complémentarité avec d’autres solutions naturelles pour aller vers toujours plus de mieux-être pour les personnes qu’ils accompagnent. C’est d’ailleurs dans cette visée que de plus en plus de thérapeutes font le choix de se doter du matelas énergétique par ondes scalaires mom®. 

Un matelas de soins aux ondes bienfaisantes

S’inscrivant pleinement dans le cadre de l’approche holistique de santé, le matelas énergétique par ondes scalaires mom® entre particulièrement en résonance avec les différentes thérapies. Il génère naturellement des ondes scalaires grâce à l’ensemble de circuits oscillants basés sur les travaux de Lakhovsky et de Tesla qui recouvrent toute sa surface. Ses circuits imprimés, empreints d’informations biologiques globales issues de végétaux et de minéraux, permettent d’agir en profondeur sur l’ensemble de l’organisme de la personne qu’il accueille, restaurant les tissus endommagés par la pollution électromagnétique, tout en créant des barrières naturelles contre les futures expositions. De cette manière, il amplifie tout aussi naturellement les bienfaits des soins qui sont apportés lors de la séance thérapeutique. Les témoignages des thérapeutes qui en ont fait l’acquisition vont tous dans le même sens : le matelas énergétique par ondes scalaires mom® favorise la détente, recentre et apporte un sentiment de sérénité qui connecte profondément corps et esprit, réduit la douleur comme les symptômes des personnes électrosensibles, booste le système immunitaire et participe largement au rééquilibrage du milieu cellulaire, tout en accélérant la levée des blocages émotionnels.  

Des bienfaits pour le soin thérapeutique comme pour le thérapeute

S’il se prête idéalement aux soins apportés en présentiel, le matelas énergétique par ondes scalaires mom® s’adapte aussi parfaitement aux soins promulgués à distance, permettant non seulement d’amplifier les vertus de la séance mais aussi de faciliter la connexion lorsque la personne est allongée dessus à son domicile. De son côté, le thérapeute peut lui aussi profiter de ce matelas énergétique revitalisant, en s’y allongeant par exemple entre deux consultations, pour refaire le plein d’énergie, de disponibilité et de facultés d’attention et de concentration. Placer le correcteur d’environnement contre les ondes nocives mom® dans son cabinet, pour laisser les ondes scalaires nettoyer et purifier la pièce en permanence et la débarrasser de ses pollutions, est aussi un moyen efficace de se protéger de toute forme d’énergie négative, tout en permettant de créer une ambiance paisible et sereine propice aux échanges entre le thérapeute et la personne accompagnée. Boire un grand verre d’eau, corrigé au préalable de toute forme d’impureté grâce au scalérisateur mom®, est encore une astuce revitalisante pour le thérapeute entre deux séances, qu’il pourra par ailleurs partager avec la personne qu’il accompagne en complément du soin.